Life

Proptech Ou L’Industrie Immobilière 4.0 – Muriel Touaty – Medium

Depuis quelques années, un nouveau domaine à la croisée de la Smartcity et de la Fintech est en plein essor : la proptech, contraction de “property” et “technology”.

Qu’est-ce que la PropTech ?

Ce terme est utilisé pour décrire toutes les technologies liées à l’industrie immobilière au sens large, ce qui englobe les logiciels simplifiant ou optimisant le processus d’achat et de location (par exemple les logiciels Rightmove et Zoopla), ou encore les composants informatiques tels que les capteurs, les matériaux ou les outils de fabrication (imprimante 3D, fabrication hors site). On peut par exemple citer la start-up Woodoo qui développe une technologie renforcant le bois au niveau moléculaire.

Encore peu connu du grand public en France, ce secteur connaît une forte croissance outre-Atlantique, avec comme chef de file, le berceau de nombreuses licornes de renommée internationale — New York.

La capacité d’innovation et les nombreuses opportunités immobilières de la “Grand Pomme” en ont fait un acteur de choix pour la création de partenariats stratégiques entre les acteurs clés de ce nouveau secteur.

De nombreuses universités ont ainsi mis en place des programmes immersifs sur la PropTech, tel que le Shake Institute of Real Estate de l’Université de New York, le Real Estate Institute de Fordham ainsi que l’Université de Cornell Tech sur Roosevelt Island. Cette dernière, fruit d’une coopération entre l’Université de Cornell et le Technion — Israel Institute of Technology, illustre quant à elle un bel exemple de mise en pratique des technologies proptech, puisque son siège, le Centre Bloomberg — conçu et construit par la société Morphosis Architects — a bénéficié pour sa construction de la technologie BIM — (Building Information Modeling), une plateforme de modélisation des informations du bâtiment du constructeur automobile Bentley, afin de répondre à des normes de durabilité spécifiques.

En Israël, la proptech n’est pas en reste…

Même si le secteur est encore en phase de croissance, le progrès économique, le fort esprit entrepreneurial et la véritable culture d’innovation de l’Etat hébreu devraient contribuer à faire de la proptech, un secteur clé dans les prochaines années. L’ouverture du Construction Innovation Zone à Tel-Aviv, le tout premier hub technologique sur l’innovation dans la construction immobilière constitue également un grand pas en avant. Ce hub vise à développer les innovations immobilières tout en maintenant un certain “style israélien”. Affaire à suivre donc…!

Bien que la proptech en soit encore à ses balbutiements en France, le comité exécutif de VINCI Immobilier a cependant réalisé une Learning Expedition de 5 jours à New York afin de dénicher ces nouvelles technologies.

Cette Learning Expedition, composée de 23 collaborateurs de chez VINCI Immobilier, s’est faite avec l’appui du studio d’innovation Schoolab. La mission de Schoolab est de transformer les organisations via l’innovation en rendant ses forces vives plus agiles et entrepreneuriales. Le studio d’innovation propose des programmes d’accélération pour les projets de start-up ou d’entreprises, accompagne les porteurs de projets dans le développement de leurs compétences, et créé et opère des lieux d’innovation où ces projets s’incarnent.

Selon, M. Ruben Fitoussi, responsable des Learning Expeditions, la LEX est une première étape d’un parcours de transformation. Elle permet de s’immerger au sein d’écosystèmes innovants en France ou à l’étranger pour se projeter dans le futur de son industrie en allant rencontrer des entreprises innovantes.

L’équipe Learning Expedition, a ainsi organisé des rencontres avec 20 start-up spécialisées dans la proptech, avec la mairie de NYC, et avec des grands groupes sélectionnés parmi une liste initiale de plus de 150 entreprises. Selon M. Fitoussi, un grand nombre de start-up proptech de New York ont dépassé le stade de la recherche et du développement et disposent de solutions faciles à déployer pour résoudre certains problèmes du secteur de l’immobilier.

Une expédition riche d’enseignement pour le Directeur de l’innovation de VINCI Immobilier, M. Diego Harari, qui a pu constater le retard des acteurs français dans ce domaine en comparaison au tissu new-yorkais, déjà bien établi.

Selon M. Harari, les principales raisons du retard français sont le marché immobilier relativement petit dans les grandes villes comme Paris, et que ce secteur est en plein émergence pour le grand public. La culture évolue lentement, alors que Harari assiste au regain d’optimisme de la FrenchTech et de la volonté du président français Emmanuel Macron de mettre en place un écosystème technologique plus robuste.

Conclusion

Le secteur de proptech est voué à un bel avenir d’ici les prochaines années. Quelques start-up tendent à démocratiser ce secteur tel que Proprioo, qui fonctionne sur le même modèle que Purple Bricks, avec un forfait à 990 euros ; Habiteo qui s’est imposé comme le spécialiste de la modélisation 3D immobilière à destination des promoteurs, et l’application Pinpo qui promet aux agents immobiliers et aux administrateurs de biens de qualifier les contacts qui répondent à leurs petites annonces par mail ou SMS.

Bien que les investissements soient plus conséquents dans des secteurs comme la Fintech ou la Mobilité, ceux dans la Proptech ont monté en flèche ces dernières années, passant de 186 millions USD en 2011 à 2,67 milliards USD en 2016. Les données pour 2017 montrent que les investissements en capital-risque ont dépassé les 12 milliards USD.

Selon l’étude Global PropTech Survey, 89% des entreprises traditionnelles de l’immobilier considèrent qu’elles doivent collaborer avec les start-up, mais seulement 24% d’entre elles ont défini une stratégie d’innovation.


Source link
Show More
Back to top button

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!